Monstres et Compagnie

Monstres et Compagnie
Disney – Monstres & Cie

Vous avez vu ce dessin animé? J’imagine que oui mais je vous raconte l’histoire rapidement : …. on se trouve dans la ville des monstres (monstres city) et une entreprise (Monstres et Cie) fournit l’énergie nécessaire au fonctionnement de la ville : leur électricité.

Pour cela ils utilisent la peur des enfants. Et bien oui ce sont des  monstres, ils ont un système de portes qui les font apparaître dans les placards des enfants. Et au bon moment …  ils en sortent pour effrayer les enfants. 

POURQUOI ? Parce que les cris de peur sont la matière première de leur énergie. Ils ne sont pas gentils hein ?

Ce fonctionnement s’appuyait sur des croyances : celles que les humains et les monstres ne doivent jamais se toucher et que les cris d’effroi des enfants créaient la plus grande énergie.

La ville vivait bien dans ce cadre jusqu’à ce qu’un incident/accident survienne. En cherchant a créer plus d’énergie par plus de la même chose en l’occurrence … la peur.

Peur

Cet accident a permis de se rendre compte qu’aucune des 2 croyances n’étaient vraies. …

  • Non les monstres ne meurent pas lorsqu’ils touchent des enfants 
  • Oui Il existe une énergie plus puissante que la peur : …  le rire. Et pas un peu plus puissante : dix fois plus puissante. 

Depuis dans monstres et compagnies les monstres ne font plus peur aux enfants, ils les font rire ! 

Vous vous demandez ou je veux en venir ? J’arrive

Pour moi cette histoire porte deux enseignements : 

  • le premier … Les croyances peuvent être fausses ou plus précisément adaptées à un contexte à une époque, à des paramètres, à une expérience qui ont mené à croire qu’une vérité existait. Mais celle ci est valable à un instant t
  • le deuxième enseignement: faire des erreurs est bénéfique : cela permet d’explorer les possibilités, de se remettre en question … et de faire mieux 

Pour avancer et créer ce que nous connaissons aujourd’hui les innovations technologiques, organisationnelles : certaines personnes ont osé remettre en question certaines croyances. Je vous rappelle que la terre était plate selon certaines croyances. S’il n’y avait pas ces personnes nous serions encore dans des grottes à chasser et cueillir. … Personnellement je préfère Leclerc drive et Amazon. 

En d’autres termes sans remise en question point de progrès. 

Selon moi la seule question à se poser lorsqu’une idée semble saugrenue c’est « pourquoi pas? ». Quelles sont donc ces hypothèses qui conduisent à penser qu’une idée est réalisable ou non?

Pour le voyage sur la lune, les ingénieurs devaient imaginer comment faire fonctionner des ampoules dans une atmosphère différente de celle de la terre. Filament et cloche de verre, comment faire pour qu’elles fonctionnent. 

L’ampoule actuelle risquait l’explosion, ils ont tenté avec des verres plus épais mais le rendu de l’éclairage, le poids ne répondait pas à d’autres exigences jusqu’à ce que ….

un ingénieur rappelle les hypothèses : l’ampoule à une cloche de verre parce que l’on cherche à créer le vide autour du filament pour qu’il ne se consume pas. Or sur la lune, du vide il y en a … La solution … de l’époque : enlever la cloche de verre … D’un coup, c’est plus simple.

Oui oser faire les choses de façon différente implique un risque de se tromper … ou de réussir. Souvenez vous que certaines erreurs sont des succès : le micro-onde, Coca-Cola, la tarte tatin … La question et plutôt de savoir si l’expérience peut être renouvelée ou améliorée. 

Si nous voulons créer l’expérience du siècle, de l’année ou du jour et surtout apprendre de cette expérience ? Osons et posons-nous cette même  question tous les jours : pourquoi ? …. ou mieux

Pourquoi pas ?

You may also like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.