Comment réduire la tyrannie des ego

Dernièrement, j’ai participé aux Apéros Libérateurs organisés par Arnaud Gérard, Sandra Pedano et Serge Biyong.

A cette occasion, un forum ouvert a été organisé. J’ai rejoint le groupe qui tentait de répondre à la question suivante « Comment éliminer la tyrannie des egos? »

Notre groupe a élaboré plusieurs propositions d’actions concrètes :

  • Définir un objectif de groupe commun
  • Recruter des personnes en accord avec l’objectif commun
  • Définir des garde-fous pour maintenir le focus sur cet objectif commun (ex : chaises vides dans les réunions de décision impactant l’ensemble des personnes, la clochette ou la cloche)
  • Faire en sorte que chacun se sente avoir une voix qui compte et le même poids que les autres (le concept d’égalité intrinsèque cher à Isaac Getz)
  • Créer un climat de confiance (permettre l’échec et en tirer les apprentissages, pouvoir montrer ses émotions sans être jugés)
  • Utiliser les techniques d’intelligence collective pour animer les réunions
  • Permettre le développement personnel de chacun (pas uniquement en termes de niveau de formation mais sur tous les sujets dont la « maîtrise » de son ego)
  • Permettre à chacun le choix de son rôle selon ses compétences et ses appétances (ou l’auto-détermination aussi identifiée par Isaac Getz)
  • Le sujet des actionnaires a été évoqué mais aucune solution n’était proposée à part la prise de part de la société par chaque salarié. Le sujet reste à creuser.
  • Et enfin le sujet autour de la valorisation individuelle et de la réussite collective au travers de
    • feedbacks en continu entre pairs et entre collègues (cela nécessite d’être formé à la réception et au don de feedback)
    • la modification des modalités d’évaluation de performance (si cela a toujours du sens).

Concernant ce dernier sujet, un article paru sur le blog de Deloitte vient alimenter la réflexion : http://www.blog.deloitte.fr/management/evaluation-de-la-performance-quelles-nouvelles-pratiques/

La vidéo de la restitution de l' »apéro libérateur » est disponible ici :

A vous !

You may also like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.